Accueil L’autonomie alimentaire des villes pour 2020 Comment devenir une ville nourricière, l’exemple de Saint-Bruno

Comment devenir une ville nourricière, l’exemple de Saint-Bruno

Une ville nourricière est une ville qui agit sur les cinq axes du système alimentaire : la production, la transformation, la distribution, la consommation et la gestion des matières résiduelles afin d’assurer la durabilité de ce système essentiel à toute collectivité. La Ville de Saint-Bruno se dote d’une politique « ville nourricière » pour faire suite aux priorités identifiées lors de l’adoption de la vision stratégique Imaginons une collectivité viable.

Téléchargez le document stratégique de 64 pages :

thumbnail of 00_saint-bruno_de_montarville_ville_nourriciere_autonomie_alimentaire

En 2015, la Ville de Saint-Bruno menait une importante démarche de consultation publique afin de se munir d’une vision de développement pour les vingt prochaines années. Imaginons une collectivité viable devient la vision stratégique de la Ville et oriente les interventions de la municipalité sur les six thèmes suivants : les milieux naturels, le milieu agricole, le milieu communautaire, culturel et de loisir, les milieux de vie, le milieu économique et la mobilité durable.

L’engagement de faire de Saint-Bruno une ville nourricière permet d’intervenir sur l’ensemble des thématiques portées par la  vision stratégique en favorisant un système alimentaire local plus durable. Un système alimentaire durable a des retombées sociales, économiques et environnementales positives pour la collectivité. Il participe à la qualité de vie et à la santé de la population, à la réduction des émissions des gaz à effets de serre et de l’impact de l’agriculture sur les milieux naturels et génère des initiatives de développement économique local.

Source – Ville de Saint-Bruno en LIEN ICI.

Comment devenir une ville nourricière, l’exemple de Saint-Bruno
 
Une vision pour améliorer la santé publique avec l’autonomie alimentaire, mais aussi l’économie et l’environnement !
 
agriculturemontreal.com – Les villes du Québec bougent sur les questions alimentaires. Côte Saint-Luc à sa Charte alimentaire et son plan d’action, pour en faire un chef de file au Québec en matière d’agriculture urbaine, l’arrondissement Ville-Marie a sa stratégie alimentaire intégrée et l’agglomération de Montréal se dote d’un Conseil des politiques alimentaires s’appuyant sur le réseau du système alimentaire montréalais. Mais cette volonté ne reste pas confinée à Montréal, car Gatineau a mis en place un programme d’agriculture urbaine en 2016 et Saint-Bruno vient tout juste de se doter d’une politique de Ville nourricière.
 
Pour Jean-Philippe Vermette, Directeur Intervention et politiques publiques au Laboratoire sur l’agriculture urbaine « l’adoption de stratégies alimentaires à l’échelle des municipalités demeure une mesure incontournable pour une prise en compte réelle et collective des questions d’alimentation et d’agriculture urbaine.» Celui-ci, aussi directeur général du Carrefour alimentaire Centre-Sud, a été directement impliqué dans la rédaction de la stratégie alimentaire de l’arrondissement Ville-Marie.
 
Cette politique de la Ville de Saint-Bruno fait suite aux priorités identifiées par sa vision stratégique Imaginons une collectivité viable. La vision développée par la ville est que « Saint-Bruno est une ville nourricière où le système alimentaire local participe à l’épanouissement social, environnemental, culturel et économique d’une collectivité viable. »
 
Pour la ville de Saint-Bruno, « un système alimentaire durable a des retombées sociales, économiques et environnementales positives pour la collectivité.[…] Considérant les impacts transversaux que peuvent générer des initiatives découlant d’une politique ville nourricière, la Ville en fait une priorité et un outil de premier plan dans la mise en œuvre d’une collectivité viable. »
 
« En intervenant sur l’ensemble du système alimentaire, la Ville souhaite contribuer à la mise en œuvre d’une véritable stratégie alimentaire locale », s’est exprimé Martin Murray, le maire de Saint-Bruno.
 
Quatre orientations sont proposées par la ville de Saint-Bruno dans sa politique, soit le développement d’un système alimentaire local durable facilitant l’accès aux aliments sains et frais, le soutien au développement de l’industrie agroalimentaire locale, de l’agriculture urbaine et de l’agrotourisme, la promotion d’une agriculture locale durable et des saines habitudes alimentaires à moindre impact environnemental et la protection et la mise en valeur des terres agricoles en favorisant la diversité des productions et les pratiques respectueuses de l’environnement.
 
« Les plans d’action qui découlent des politiques alimentaires dépassent la simple valeur nutritionnelle servie dans les infrastructures municipales tels que les centres sportifs, mais interviennent sur l’ensemble du système alimentaire en passant par la production agricole jusqu’à la gestion des matières résiduelles sans oublier les questions d’accès à une saine alimentation dans un contexte d’inégalités sociales », souligne Jean-Philippe Vermette. Il salue la politique alimentaire adoptée à Saint-Bruno qui s’inscrit dans cette mouvance, tout en félicitant le travail accompli par la municipalité et ses nombreux partenaires.
 
Si Saint-Bruno veut dans la première année de sa politique établir les structures et le cadre réglementaire permettant de mettre en place de nouvelles initiatives favorisant un système alimentaire durable, ce sera aussi l’occasion de mobiliser pour développer de nouvelles initiatives. Déjà, plusieurs initiatives existent sur le territoire de cette municipalité, dont un jardin communautaire, un marché public estival, des ateliers de jardinage, des aménagements publics comestibles et des organismes offrant de l’aide alimentaire.
 
Cette politique de ville nourricière de la Ville de Saint-Bruno vient ajouter une pierre au chemin en construction d’une vision municipale d’un urbanisme alimentaire, nécessaire afin de faire face aux enjeux sociaux et environnementaux contemporains.
 
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *