Accueil La Permathérapie Permathérapie – Involution ou évolution ?

Permathérapie – Involution ou évolution ?

Billet 34 – Intelligence ou esprit directeur, amour, volonté

Le billet précédent : Échec et mat ? Créatif ou réactif ?, montrait les dysfonctionnements majeurs qui sévissent sur Terre. Il appelait finalement à s’auto-observer pour nous voir réactif ou créatif. En continuant inlassablement la quête intérieure, aidée en cela par la noble tâche du travail sur soi, également par de nombreuses lectures inspirantes, j’en viens à vouloir écrire sur ce tiercé gagnant que sont l’intelligence, l’amour et la volonté. Le mot intelligence peut aussi être remplacé par esprit directeur, c’est-à-dire une partie de nous qui sait. Mais gardons le mot intelligence pour ce billet.

L’équilibre parfait  que cette trinité amène, est facilement démontrable en voyant les conséquences que leur manque, engendrent.

La volonté sans l’amour et l’intelligence conduit à la brutalité, la destruction, le contrôle, la domination, la rigidité …

L’amour sans la volonté et l’intelligence conduit à la soumission, la dévotion, l’illusion, les fausses croyances, la perte d’identité.

L’intelligence sans l’amour et la volonté conduit à un monde mécaniste, robotisé, normé, technique, technologique, règlementé.

Reprenons maintenant les apports de chacun :

La volonté est la base de toute action, c’est l’énergie de la mise en action d’une décision d’abord crée et étudiée. Elle est la première des 12 vertus du travail sur soi, dont vous trouverez ici le lien.

L’amour est la force de cohésion,  d’union, de coopération, de respect, de transparence les uns vis-à-vis des autres.

L’intelligence est la guidance supérieure créative et non pas réflective. C’est-à-dire ?

Examinons de près le mot réflexion.
En faisant appel au dictionnaire le petit Robert nous avons :
            – Changement de direction des ondes (lumineuses, sonores, etc.) qui rencontrent un corps interposé (réfléchir).
            – Retour de la pensée sur elle-même en vue d’examiner plus à fond une idée, une situation.
Qui réfléchit ?, le miroir et le mental. Le premier renvoie les images reçues, le second renvoie aussi les informations reçues. Lorsque nous réfléchissons ne nous comportons-nous pas tel un miroir ?  

Approfondissons. Le mental dans son fonctionnement ordinaire ne se nourrit que d’informations venues du passé par le biais des 5 sens et des expériences vécues. Il possède une banque de données phénoménales pour comparer à chaque instant si ce qui arrive de nouveau, présente un danger ou pas pour la survie de l’ego. C’est le retour sur elle-même, de l’information transformée en pensées. Nous sommes saturés de pensées qui sont en résonances avec ses peurs. Ce travail incessant non conscient, déclenche régulièrement des émotions qui écartent encore plus de la réalité, nos analyses mentales. Je vous renvoie à la lecture de La Noble Tâche en lien ici qui explique tout le processus à l’œuvre.

En élevant notre niveau de conscience pour devenir observateur des phénomènes qui se jouent à l’intérieur de nous, nous verrions que nous passons la majeure partie de notre vie à triturer sans cesse, en pensant réfléchir intelligemment, les informations et connaissances perçues depuis toujours et mémorisées. 

De plus, nous sommes complètement imprégnés, imbibés de la culture de notre civilisation, et de l’inconscient collectif qui agissent sans que nous nous en rendions compte, sauf à être conscient de ce qui est à l’œuvre. Les sciences de l’activité mentale et psychique de l’homme ont encore beaucoup de progrès à faire pour comprendre tous ces phénomènes qui finalement sont invisibles à nos yeux. Car qui nous dit que nous ne sommes pas sous influence néfaste pour la vie, pour l’évolution de l’homme et que celles-ci nous sont totalement occultées ? Ne serions-nous pas plutôt en mode involution ?

Alors comment faire pour nous sortir de ce bourbier, pour être en mode évolutif ? : intelligence, amour et volonté. Je n’ai pas trouvé mieux.

Mais comment savoir si ce que je pense, dit ou accomplit est intelligent ou pas ? Bonne question.

Déjà par le simple fait de nous poser la question : est-ce  intelligent ? C’est tout bête, mais cela aura des chances de fonctionner, car se poser cette question, stoppe l’état émotionnel qui nous dévie de l’intelligence. Cette question recentre, nous met en état d’observation neutre, c’est-à-dire sans suppositions, interprétations, justifications, condition nécessaire pour recevoir la réponse. Il ne s’agit pas ici de l’intelligence testée par la mesure du Q.I., ou par le degré de connaissances et de diplômes obtenus.

Prenons des exemples et trouvez-vous-mêmes les réponses :

Est-ce intelligent de  (n’oubliez pas l’amour qui va avec) :

            – Couper les arbres dans les villes actuellement ?
            – Se faire taper dessus par des « robotisés » ?
            – Regarder tous les jours la même série télévisée diffusée depuis des années ?
            – Manger n’importe quoi qui vient de l’autre côté de la planète ?
            – Cultiver en tuant les sols ?
            – Se mettre en colère contre le système manipulateur destructeur ?
Je vous vois réfléchir, c’est-à-dire comparer votre réponse avec ce qui est déjà connu et qui constitue la norme sociale, surtout actuellement avec la révolte qui gronde dans les villes.
Certes l’émotion, de par notre condition actuelle d’être humain, est inévitable et elle jaillit instantanément, par contre, nous pouvons la voir et ne pas la laisser nous commander, en se référant avant tout, à notre intelligence. N’y a-t-il pas une action intelligente que je puisse accomplir avec amour et volonté dans cette situation ? Je suis sûre que vous trouverez une réponse et que même vous deviendrez créatif et non plus réactif.

Le nouveau créé ne peut pas être présupposé, il est dévoilé seulement lorsqu’il a été créé avec volonté, amour et l’aide de l’intelligence de l’esprit directeur.

Sabine Becker

11 janvier 2019

Crédit photo : Le jardin Dar Taliba. Fabien Tournan

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *