Accueil La Permathérapie PERMATHERAPIE – « La simplicité conduit à la libération intérieure »

PERMATHERAPIE – « La simplicité conduit à la libération intérieure »

Billet n°14 – La vertu de la simplicité –

Me voici rendue à la vertu de la simplicité. Que fait-elle ici, en quoi a-t-elle sa place sur la roue des douze vertus de la « Noble Tâche » du travail sur Soi ?

J’étais même étonnée lorsqu’elle est apparue, j’ai tourné autour d’elle un bon moment, puis la lumière est arrivée. Mais oui, bien sûr, elle est aussi une vertu et nous allons voir pourquoi.

La simplicité sert le rapport à Soi et j’en suis entièrement responsable, personne ne peut m’imposer de ne pas être simple si ce n’est moi-même.

La simplicité peut être appréciée différemment pour chaque personne, mais l’est-elle vis-à-vis de moi-même ? Il me faudra donc beaucoup de discernement pour la pratiquer et une vision en profondeur des choses.

Elle va créer en la cultivant, un cercle vertueux dans le travail sur soi.

Elle est tout à la fois une vertu d’apaisement, de simplification certes, mais aussi une force de dynamisation, comme un moteur servant mon évolution personnelle.

ELLE ME PERMET DE REMETTRE LE MENTAL A SA JUSTE PLACE

Grâce au travail de cette vertu, en me posant la question : ai-je choisi la voie la plus simple, suis-je dans la joie, je vais pouvoir utiliser mes capacités mentales au bénéfice de l’harmonie.

En effet, en repérant mes raisonnements source de complications, chaque fois que j’interprète au lieu d’observer, que j’élabore des suppositions, des conjectures et surtout lorsque je juge sans cesse, je vais pouvoir apprécier mes choix.

J’observerai aussi des désirs inutiles, des intentions prêtées à l’autre qui me conduisent sur des voies de communication complètement erronées.

Finalement j’observerai que mon manque de simplicité entraîne des retombées globales néfastes et que je les ai créées.

Alors, elle me conduit sur la ligne de moindre résistance et amène fluidité et pureté dans mon quotidien. Elle est source de sagesse et d’amour, et facilite l’expression de la joie simple et douce.

La simplicité fait tomber les masques du paraître ; elle me permet d’être authentique, sans artifices, naturel et donc transparent.

Elle me fait discerner quels sont mes besoins fondamentaux, m’aidant ainsi à prendre réellement soin de moi, de l’autre et de la Terre.

LA SIMPLICITÉ AMÈNE LES PRIORITÉS JUSTES

Ma simplicité intérieure me permet de vivre dans la sobriété, heureuse comme dirait Pierre Rabhi, engendrant une économie juste.

Elle m’écarte de la peur du manque au même titre que le partage.

Elle m’évite d’accumuler trop de choses, d’embrasser trop projets, de mener trop d’actions, de recherches. Elle m’aide à  être ordonné, précis, et à aller à l’essentiel, à terminer ce que j’ai entrepris et donc à tenir mes engagements.

La non-simplicité entraîne des complications inutiles, la perte de sens, l’égarement, des pertes d’énergie, le découragement, l’injustice, l’inutile, le gaspillage, les gâchis de toutes sortes, provoqués par les soi-disant bonnes solutions apportées par un mental très prolixe.

La simplicité m’évite donc l’encombrement, l’accumulation et donc la stagnation ; elle me libère des attachements et me conduit à la liberté. Ma maison, mes affaires sont ainsi simplement tenues propres, l’énergie peut circuler plus facilement.

La simplicité me fait apprécier ce que j’ai, me fait vivre en fonction de mes moyens et non pas au-dessus de mes moyens. Sans simplicité j’achète, je jette et je remplace, je vis à crédit.

La simplicité m’ouvre au bons sens, en m’évitant de répondre à des besoins que je n’ai pas.

ÊTRE SIMPLE C’EST SAVOIR ACCEPTER

Être simple c’est aussi savoir accepter l’aide, le cadeau, une invitation qui me sont offerts, en toute simplicité.

C’est aussi savoir dire non merci, ce n’est pas pour moi, en toute transparence. Elle m’aide donc à rester centré et intègre.

LA SIMPLICITÉ ME PERMET D’OBSERVER ET DE RESSENTIR

La simplicité me laisse le temps pour la contemplation, pour l’émerveillement et pour l’observation si instructive.

Elle me libère de mes raisonnements pour me faire vivre l’essence de mon expérience.

Lorsque je me suis désencombré matériellement et intellectuellement, que ma coupe intérieure est vide, je peux alors la remplir à nouveau mais de manière plus pure.

Elle me rapproche des vertus qui servent la relation au monde subtil, car elle m’ouvre l’esprit et permet alors la connexion.

C’est la voie de l’enfance et de l’innocence qui conduit à l’abandon et à connaître une paix supérieure.

Avec les vertus de l’humilité, du partage, de la transparence,  de la douceur, de l’intégrité, et bien sûr de la vigilance, je suis aidé pour cultiver la simplicité.

Lorsque je suis dans la nature, la simplicité me met en symbiose avec elle.

Elle occasionne les plaisirs et loisirs simples comme la marche à pied, la pratique du vélo, les sorties pique-nique ou les nuits à la belle étoile, ou simplement être au jardin à profiter des légumes et fleurs qui poussent gentiment.

Sabine Becker

30 mai 2016

Crédit photo: La simplicité de la ciboulette offre une tige, une fleur, tout en étant comestible. Site web – http://herbs.motherearthliving.com/wp-content/uploads/Chive-Flowers…

Ce billet vous a plu, vous aide dans votre cheminement, vous aimez l’open source? Nous vous invitons à nous soutenir en faisant un don à l’association « Les Cercles vertueux – Prendre soin de Soi de l’autre et de la Terre ». Merci.


 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *