Accueil La marche du sol Réunion autour de l’Agenda 21 dans les Cévennes

Réunion autour de l’Agenda 21 dans les Cévennes

Le groupe Autosuffisance Alimentaire Cévennes & Alès prend forme.

Dimanche dernier, suite à la journée de formation du 4 novembre à Alès sur le thème “L’autonomie alimentaire, ça s’apprend”, j’ai passé une seconde journée avec les principaux membres de l’équipe organisatrice du collectif en compagnie de Sabine​ qui a présenté un rappel des possibilités offertes par la feuille de route des 21 actions comme guide pour l’action collective se trouvant sur le site en libre téléchargement, en lien ICI.

Nous avons commencé par un repas convivial en commun chez Sylviane et Alain dans un hameau en pleine nature au cœur des monts des Cévennes, puis nous avons participé à un atelier semences avec Franck Vimond​, le bio-potagiste qui enseigne son savoir-faire en jardinage bio auprès de tous ceux qui veulent se former sur le site pilote d’initiation à l’agro-écologie, Incroyables Prairies (1). Après, nous avons travaillé à la co-création d’un design pour un jardin pédagogique à vocation thérapeutique à destination du centre pénitencier pour lequel nous animons un projet pilote de permathérapie une journée par semaine depuis le 14 septembre. Enfin, nous avons passé en revue tout ce qu’il peut être réalisé à partir du programme participatif citoyen open-source avec les 21 actions pour se mettre en route sur la voie de l’autonomie alimentaire à l’horizon 2020 à l’échelle de l’agglomération d’Alès et ses 73 communes : faire en sorte que 80 % de la nourriture que nous mangeons chaque jour soit produit en bio à moins d’une heure de distance sur le territoire et que les 20 % importés soient issues du commerce équitable, de sorte à avoir une alimentation 100 % éthique.

Voici les témoignages des participants aux Incroyables Prairies, à Alès, à partir de la vidéo ci-dessous.

(1) Reportage sur le jardin collectif Incroyables Prairies créé par les citoyens pour les citoyens, sous l’impulsion du mouvement Colibris Alès. L’agro-écologie y est expérimentée grâce aux conseils de Franck Vimond, bio-potagiste professionnel. Un autre jardin collectif est en création à La Batejade, à Alès également, au début de la route d’Uzès.

Ce programme s’inscrit notamment dans la dynamique de l’autosuffisance alimentaire et la transition écologique, projet actuellement en démarrage à Alès, et est ouvert à toutes et tous.

Pour suivre cette belle expérience collective, rejoignez le groupe Facebook Autosuffisance Alimentaire Cévennes et Alès en lien ICI.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *